Les États-Unis ont adopté une loi contre la spéculation excessive sur les matières premières (n° 7 - 25 septembre 2008)
Ringe Lothlorienblaeserphil Johan Owl Meij 2 De 2018 Der Herr gb6yf7

Cette loi vise à limiter et à rendre plus transparente l’activité des spéculateurs. La part des spéculateurs dans l’achat de contrats à terme sur le blé à la bourse de Chicago est passée de 33 %à 84 %en dix ans. Par ailleurs, le dernier rebondissement de la crise financière met plus que jamais en lumière les liens entre la finance et la crise alimentaire : les plans de sauvetage des banques en péril visent explicitement à empêcher une brusque liquidation des positions sur les contrats à terme de matières premières.